Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: vena

vena vēna, æ, f., 1 veine : Cic. Nat. 2, 139 ; alicujus venas incidere Cic. Pis. 83, ouvrir les veines de qqn ; venas interscindere Tac. Ann. 15, 35 ; abrumpere Tac. Ann. 15, 59 ; abscindere Tac. Ann. 15, 69 ; exsolvere Tac. Ann. 16, 17, etc., s'ouvrir ou se faire ouvrir les veines [par ordre de l'empereur] 2 pl. = le pouls : Cic. Fato 15 ; Cels. Med. 3, 6 ; Suet. Tib. 72 3 veines [siège de la vie pour les anciens] : vino fulcire venas cadentes Sen. Ep. 95, 22, soutenir par le vin les veines défaillantes, cf. Sen. Ben. 3, 9, 2 ; Hor. S. 2, 3, 153 ; 2, 4, 25 ; Ep. 1, 15, 18 ; Virg. B. 6, 15 ; Liv. 26, 14, 5 ; Plin. 23, 29 ; 23, 35 4 [mét.] : a) veine, filon de métal : Cic. Nat. 2, 151 ; Juv. 9, 31 ; b) canal d'eau naturel, veine d'eau : Hirt. G. 8, 43 ; Ov. Tr. 3, 7, 16 ; Mart. 10, 30, 10 ; c) uretère : Cels. Med. 4, 1 ; d) veine du bois : Plin. 16, 184, etc. ; [de la pierre] Plin. 37, 91 ; e) pores : Vitr. Arch. 5, 3, 1 ; f) rangée d'arbres : Plin. 17, 76 ; g) membre viril : Mart. 4, 66, 12 ; 6, 49, 2 ; 11, 16, 5 ; Pers. 6, 72 5 [fig.] a) = le cœur, le fond d'une chose : in venis rei publicæ Cic. Cat. 1, 31, dans les veines de l'état || = la partie intime, l'essentiel : Cic. de Or. 1, 223 ; b) = veine poétique, inspiration : Hor. P. 409 ; O. 2, 18, 10 ; Juv. 7, 53 ; Quint. 6, 2, 3.