Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: vis

vis,² 2 vīs, acc. vim, abl. vī, pl. vīrēs, vīrĭum, f.

I sing., 1 force, vigueur : celeritas et vis equorum Cic. Div. 2, 144, la vitesse et la vigueur des chevaux, cf. Cæs. G. 6, 28 || vis fluminis Cæs. G. 4, 17 ; tempestatis Cæs. C. 2, 14, la force du courant, de la tempête ; veneni Cic. Cæl. 58, force d'un poison 2 [fig.] puissance, force : suavitatem Isocrates..., vim Demosthenes habuit Cic. de Or. 3, 28, Isocrate avait en partage la douceur..., Démosthène la force, cf. Cic. Br. 40 ; magna vis est conscientiæ Cic. Mil. 61, la conscience a une grande force || action efficace : Cic. Br. 209 ; specie magis quam vi Tac. Ann. 13, 31, en apparence plus qu'en réalité (en effet) || influence, importance : oratio vim magnam habet Cic. Br. 39, la parole a une grande influence ; vis et loci et temporis Cic. Off. 1, 144, importance à la fois du lieu et du temps ; vis in re publica temporum Cic. Fam. 2, 7, 2, l'importance des circonstances en politique 3 violence, emploi de la force, voies de fait : vi victa vis est Cic. Mil. 30, la force a été battue par la force ; vim adhibere, adferre alicui Cic. Verr. 2, 4, 116 ; 4, 148, faire violence à qqn ; eam vim imponere alicui, ut Cic. Verr. 2, 2, 148, faire subir à qqn une violence telle que ; per vim Cæs. G. 1, 14, 3, par force, de force, de vive force, ou vi Cic. Cæc. 92 || naves factæ ad quamvis vim et contumeliam perferendam Cæs. G. 3, 13, 3, navires construits en vue de supporter victorieusement n'importe quelle violence ou insulte des éléments || de vi reus Cic. Sest. 75 ; de vi condemnati Cic. Phil. 2, 4, accusé, condamnés du chef de violence, cf. Cic. Phil. 1, 23 ; de vi publica damnatus Tac. Ann. 4, 13, condamné pour violences exercées dans une fonction officielle || manières violentes, esprit de violence, animosité : accusatoris vim suscipere Cic. Verr. 2, 4, 69, prendre le ton violent, l'animosité d'un accusateur || [en part.] vim adferre Cic. Mil. 9, faire violence, déshonorer, cf. Cic. Verr. 2, 1, 62 4 force des armes, attaque de vive force, assaut : vim hostium sustinere Cæs. G. 4, 4, soutenir l'effort des ennemis ; finitimorum vim reprimere Cic. de Or. 1, 37, repousser les attaques des peuplades voisines || [fig.] vis omnis belli versa in Capuam erat Liv. 26, 4, 1, (toute l'ardeur violente) tout l'effort de la guerre était concentré sur Capoue 5 sens d'un mot : vis verborum Cic. Fin. 2, 15, sens des mots ; vis subjecta vocibus Cic. Fin. 2, 6, l'idée abritée sous les mots ; vim verborum tenere Cic. Fin. 2, 15, connaître la valeur exacte des mots 6 essence, caractère essentiel : id, in quo est omnis vis amicitiæ Cic. Læl. 15, ce qui caractérise essentiellement l'amitié ; est natura sic generata vis hominis ut Cic. Fin. 5, 43, la nature a donné à l'homme dès sa naissance un caractère essentiel de telle nature que ; universi generis vis et natura Cic. de Or. 2, 133, les idées essentielles et fondamentales d'une thèse générale ; honesti naturam vimque dividere Cic. Off. 1, 18, faire des divisions dans la nature et l'essence de l'honnête, dans l'honnête en soi 7 quantité, multitude, abondance : vis maxima vasorum Corinthiorum Cic. Verr. 2, 4, 131, une immense quantité de vases corinthiens ; magna vis eboris Cic. Verr. 2, 4, 103, une grande quantité d'ivoire, cf. Cic. Tusc. 5, 91 ; Prov. 4 ; vis magna pulveris Cæs. C. 2, 26, une grande quantité de poussière ; vim lacrimarum profundere Cic. Rep. 6, 14, répandre des larmes en abondance.

II pl., 1 la force physique, les forces : vires adulescentis Cic. CM 27, les forces de la jeunesse, cf. Cic. CM 17 ; Cæs. G. 6, 21 ; 7, 50, etc. ; integris viribus Cæs. G. 3, 4, 2, ayant des forces intactes ; agere aliquid pro viribus Cic. CM 27, faire qqch. dans la mesure de ses forces ; tauri, elephanti Cic. CM 27, les forces d'un taureau, d'un éléphant || [poét. avec inf.] nec mihi sunt vires pellere... Ov. H. 1, 109, et je n'ai pas la force de chasser... || [métapht] eloquentiæ Quint. 5, 1, 2 ; ingenii Quint. 1, 2, 23, la force de l'éloquence, de l'esprit ; ferri Cic. Sest. 24, force du fer [d'une épée] 2 [fig.] force, puissance, vertu, propriétés : [d'une plante] Ov. M. 13, 942 ; [d'une eau] Juv. 12, 42 || force virile, organes virils : Plin. 11, 60 ; Arn. 5, 6 3 forces armées, troupes, soldats : Cæs. C. 3, 57, 3 ; undique contractis viribus Liv. 9, 13, 12, ayant concentré leurs forces, cf. Liv. 3, 60, 4 ; 33, 4, 4. → gén. et dat. sing. très rares : gén. Tac. D. 26 ; Ulp. Dig. 4, 2, 1 ; Ps. Paul. Sent. 5, 30, etc. ; dat. B. Afr. 69, 2 || nom. acc. pl. vis Lucr. 3, 265 ; 2, 586.