Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: avello

avello āvellō, vulsī (volsī) et vellī, vulsum (volsum), ĕre, tr., 1 arracher, détacher : sigillis avolsis argentum reddidit Cic. Verr. 2, 4, 48, ayant arraché les statuettes en relief, il rendit l'argenterie || [avec ex] Verr. 2, 4, 110 ; Div. 1, 112 ; [avec ab] Tusc. 3, 12 ; Planc. 54, etc. ; [avec de] Font. 46, arracher de (à) || [avec abl., poét.] : Lucr. 3, 563, etc. ; Virg. En. 2, 608, etc. || [avec dat.] Curt. 5, 12, 8 ; Sen. Ben. 5, 8, 5, enlever à, arracher à 2 [fig.] arracher, séparer : ab errore aliquem Cic. Off. 3, 83, arracher qqn à l'erreur ; (incendium belli) a portis hujus urbis avolsum Cic. Rep. 1, 1, (l'incendie de la guerre) écarté des portes de cette ville || liberalitas Augustia avulsa Tac. Ann. 4, 20, les libéralités d'Auguste furent enlevées (reprises). ¶ → pf. avelli Curt. 5, 6, 5 ; Plin. 2, 204 ; avulsi Sen. Helv. 5, 4 ; Luc. 5, 594 ; 9, 765 || inf. pass. avellier Hor. S. 1, 2, 104.