Close Window

Gaffiot, Dictionnaire latin-français (2016, ex 1934), merci à G. Gréco, M. De Wilde, B. Maréchal, K. Ôkubo!: bene

bene facio bĕnĕ făcĭō (bĕnĕfăcĭō), intr., 1 faire du bien, rendre service : Pl. Bacch. 402 ; Capt. 941, etc.; Sen. Ben. 1, 2, 2, etc. || in aliquem aliquid bene facere, rendre un service à qqn : Pl. Amph. 184 ; Capt. 416 || alicui bene facere, faire du bien à qqn, l'obliger : Pl. Men. 1021, etc.; Liv. 36, 35, 4 [mais pulchrum est bene facere rei publicæ, etiam bene dicere haud absurdum Sall. C. 3, 1, s'il est beau de bien agir dans l'intérêt de l'État, bien dire aussi n'est pas malséant] || [passif] bonis quod bene fit, haud perit Pl. Rud. 939, le service qu'on rend aux braves gens n'est pas perdu, cf. Capt. 358 ; Pœn. 1216 2 tr., décad. ¶ → l'orth. en un seul mot est sans doute due à l'infl. de beneficium ; l'ancienne latinité séparait les deux mots.